Également appelée l’île aux fleurs, la Martinique est connue pour ses dénivelés propices à la randonnée. Entre ses montagnes et ses volcans se glissent des sentiers faisant près de 250 km de dénivelé pour satisfaire les aventuriers et les passionnés de découverte. Une fois sur place, vous aurez l’occasion de faire diverses excursions avec ou sans la présence d’un guide pour vous aiguiller. Quoi qu’il en soit, il y a le top 5 des lieux à découvrir sur la Martinique.  

La découverte du Prêcheur et de la grande rivière

Ces lieux , Grand’rivière ; le Prêcheur, le Morne Larcher, font partie des points à découvrir lors d’une randonnée en martinique, surtout pour les randonneurs aguerris. Il s’agit d’un parcours difficile, mais la découverte du sentier en vaut la peine. Avec de bonnes chaussures de marche, les 4 à 6 h de marche deviennent un jeu d’enfant. On est davantage épaté par la splendeur du paysage que par le parcours en lui-même. 

Vous traverserez des plages désertes et des rivières enfouies dans une forêt tropicale aux cadres idylliques. Une ascension de 359 m en direction du petit Morne vous donne accès à une vue panoramique dans un décor paradisiaque. 

L’ascension de Morne Larcher

C’est également un trajet que l’on peut juger difficile, car l’ascension s’effectue sur plus de 400 m. Cependant, la vue que propose le Rocher du Diamant en vaut vraiment la peine. Une fois arrivée au sommet, vous avez une vue sur l’anse qui porte le même nom. 

En plus, la promenade peut se faire dans un sens ou dans l’autre, suivant vos envies. En tout, la randonnée dure près de 3 h et est accessible à toutes les personnes armées d’une bonne détermination. C’est l’occasion de découvrir un site classé comme patrimoine national en raison de sa splendeur.  

La découverte des cascades de Didier

Cette randonnée aux allures acrobatiques est facile, mais peut également être difficile pour ceux qui veulent tester leur limite. 

La première cascade est accessible au bout de 20 à 25 minutes de marche avec un premier chemin facile à arpenter. La suite du trajet mobilise un peu plus d’effort, car une escalade à la corde est au programme ainsi que plusieurs obstacles qui viennent pimenter le périple. C’est le trajet à privilégier pour obtenir une bonne montée d’adrénaline. 

Une promenade sur les sentiers de la presqu’île de la Caravelle 

Cette fois-ci, il n’y a pas vraiment de hauteur à conquérir, on peut se balader tranquillement sans avoir à sortir sa casquette d’aventurier. Le trajet et facile et moyennement difficile. Vous avez une partie de votre itinéraire qui intègre le parc Régionale de la Martinique. La Caravelle s’étend sur une quinzaine de kilomètres avec 400Ha de réserve naturelle à découvrir, une partie en tout cas. 

Au programme, on a la visite du phare qui passe par un grand chantier et qui donne une vue sur les savanes et les falaises de l’île. On découvre également les mangroves sous toute leur splendeur, un paysage spécifique du littoral des lieux tropical. Ce type de chemin convient parfaitement à des enfants. Non seulement il est court, mais on a également des parties ombragées pour se détendre avec les petits, le temps d’un petit encas ou d’un rafraichissement. Pour profiter de la vue, le mieux serait de partir assez tôt. De cette façon, vous aurez tout votre temps pour faire le trajet en aller et en retour.  

Une aventure en famille vers le saut gendarme

C’est une balade que l’on peut faire en famille pour se dégourdir les jambes. Le trajet dure une vingtaine de minutes et se ponctue de trempettes dans des eaux fraîches. 

Ce sentier vous plonge au cœur de la forêt tropicale de l’île aux fleurs et alterne la découverte de ruisseaux et petites rivières jusqu’à l’arrivée au pied de la cascade. La randonnée se ponctue d’un pique-nique près de la cascade dans un écrin de verdure déconcertante et relaxante. En principe, on a la possibilité de tromper ses pieds dans l’eau où se jette la cascade. En revanche, la baignade y est interdite.

Leave a comment