Faisant face au pacifique en Afrique australe, la Namibie est un pays unique en son genre. Cette contrée est caractérisée par des reliefs variés aux allures authentiques. À travers cette magnificence se tiennent d’immenses étendues sauvages où la vie pérennise en toute tranquillité. Grâce à cette complexité étonnante, la Namibie figure parmi les destinations d’aventures phares en Afrique. Ces réserves protégées sont généralement les plus fréquentées lors des séjours dans le pays. Tels sont, par exemple les cas du fameux parc national d’Etosha et de la réserve Namibrand.

Tomber sous le charme de la Namibie dans le parc d’Etosha

Comme la plupart des nations africaines, la Namibie regorge de sites naturels où la faune et la flore sont intéressantes. Parmi les plus célèbres se tient en première position le parc national d’Etosha. Située à 400 km au nord de Windhoek, Etosha est une réserve protégée très appréciée des touristes. La localité se démarque par son écosystème particulier composé de dépressions salines, se transformant en lagunes en saison pluvieuse. Région semi-aride, le parc d’Etosha s’imprègne d’une végétation maigre formée de buissons et quelques arbustes.

Toutefois, l’étendue compte pas moins de 134 espèces végétales différentes à travers ses plaines. Accessible en voiture, Etosha accueille ses visiteurs avec une panoplie de propositions d’hébergements, de restaurations, de belvédères et des magasins. Ainsi, les amoureux de l’évasion disposeront de tout le nécessaire pour programmer un safari inoubliable à Etosha. D’ailleurs, le parc est l’endroit idéal pour ce genre d’activité avec ses innombrables animaux.

Le plaisir à partager pour un safari mémorable à Etosha

Par ailleurs, le parc d’Etosha tire son renom de sa faune riche et magnifiquement barbouillée. Dans la réserve d’Etosha, le safari est l’une des raisons d’un voyage en namibie pour la majorité des vacanciers. Que ce soit durant la période sèche ou en pleine saison de pluies, le safari y est toujours au rendez-vous durant toute l’année. À bord d’un véhicule spécialisé, la rencontre avec ces bêtes sauvages est assurée en sillonnant les points d’observations phares d’Etosha.

Il suffit de quelques trajets pour atteindre, par exemple, le repère des mammifères comme les éléphants et les rhinocéros. Les zones herbeuses sont des angles parfaits pour admirer de près les zèbres, les impalas, les élans et les girafes. Évidemment, là où il y a des proies, les prédateurs ne sont jamais loin. Etosha abrite plusieurs variétés telles que les lions, les léopards, les guépards et les hyènes tachetées.

Compléter l’aventure par une halte dans la réserve de Namibrand

Après le parc national d’Etosha, un détour dans la réserve de Namibrand est à prévoir pour compléter le périple. Mélange de désert et de verdure, Namibrand est un itinéraire à ne pas rater lors d’un voyage en namibie. Cette localité est propice à des activités en plein air comme les safaris motorisés ou des balades à pied. Il est également possible de s’immerger au cœur de Namibrand en s’offrant une virée en 4×4 ou en montgolfière. Étant donné que Namibrand est une réserve privée, le camping et les piqueniques sont faisables sur place.

Laisser un commentaire